Accueil EDITAG Arts Nos actualités Arts Organisation du Poste Central de Sûreté

Organisation du Poste Central de Sûreté

Publié le 30/08/2021

Il faut bien avoir conscience que dans le domaine de la sécurité, le principal est de tout mettre en œuvre pour prévenir et retarder le danger le cas échéant.

Pour cela certains musées ont un PCS : Poste Central de Sûreté.

Un référentiel du Ministère pour y voir plus clair

Le Ministère de la Culture a publié en avril 2017 un référentiel « Gérer la sûreté et la sécurité des évènements et des sites culturels » qui récapitule les bonnes pratiques.

Il faut garder en tête que les recommandations de cette fiche sont à adapter en fonction du lieu, de la nature, de la durée et l’importance de l’évènement :

Poste Central de Sûreté :

  • Sa taille et son armement peuvent évidemment être variables en fonction de l’importance du site et du nombre de spectateurs susceptibles d’être accueillis.
  • Il est préférable qu’il soit commun au poste de sécurité incendie pour améliorer l’efficience générale et l’efficacité de la réaction face à un incident.
  • Il doit être sanctuarisé, installé dans un local protégé contre les intrusions de force et disposer d’une alimentation secourue.
  • Son ergonomie et ses équipements doivent faciliter le travail des opérateurs, les liaisons avec les services de secours, les services de police-gendarmerie, les autorités. Il est préférable que les écrans de surveillance vidéo et la centralisation des liaisons internes et externes y soit concentrée. Il est souhaitable qu’une ligne téléphonique sécurisée reliée aux forces de l’ordre soit installée.
  • Il doit disposer au moins d’une armoire forte contenant les plans du site, des circuits électriques, de gaz, d’eau, les fiches réflexes (alerte à la bombe, évacuation.), le plan de sûreté, etc…
  • Pour mémoire le double des plans est à installer dans un endroit extérieur.

Les systèmes de Protection Rapprochée des Œuvres comme EDITAG Arts sont interfacés avec les systèmes présents dans le PCS.

Pour lutter contre le vol et le vandalisme ou dans le cadre d’un Plan de Sauvegarde des Biens Culturels, PSBC, nos solutions IoT EDITAG Arts, sont en lien direct avec les autres systèmes existants.

Que ce soit une simple remontée d’information en cas d’alerte ou une interface plus poussée avec la vidéosurveillance par exemple, le but est de centraliser les informations pour que le personnel en place gagne du temps et puisse agir rapidement.

L’autre avantage des solutions de Protection Rapprochée des Œuvres est le fait que les détecteurs de PRO sont actifs 24H/24, 7J/7. Ainsi lorsque les autres systèmes sont désactivés en présence du personnel ou des visiteurs dans la journée, les détecteurs mOOnTAG et les détecteurs de mise à distance électronique continuent de protéger les œuvres.

Téléchargez le catalogue de détecteurs de Protection Rapprochée des Œuvres

    Votre demande concerne

    Vos coordonnées

    Comment souhaitez-vous être contacté ?

    Votre demande

    Je m'abonne à la newsletter EDITAG
    J'accepte de recevoir des offres commerciales de la part d'EDITAG
    *Champs obligatoires

    Cet article vous a plu ? Partagez le !